Précédent
Suivant
Journal

2 juin 1744
Passer le pointeur de la souris sur le texte pour en obtenir la traduction
Mardy 2e. Les vents du OnO au OSO, Bon petit frais le tems assez Beau et clair, les vents au nO et OnO. la mer Belle, Singlé a toute voilles a l'E¼nE 2d E, jusqu'a 4hres apres midy que jai veu la terre, que jai reconuë audierne et penmarck1 devant moy de 4 heures a 8hres fait l'ESE que jai tiré un coup de Canon et mis pavillon Il mest veneu une chaloupe de Conquernau2 contant quil me feroit mouiller Souls groa3 dans la nuit craignant quelque Corsaire anglais 
(de midy a 4hres E¼nE 3d E 8L⅓, vent de no, de 4 a 8hres est 5L⅓ ONO4, a 8hres passe SO¼O, 2hres panne5 SSO 5d O a 2hres panne5 SSO, a 3hres fait Servir au SE vent de OSO)6 
étant a Bord Il a resté pour me pilotter, mais Il ma rasSuré me diSant quil ne voyoit pas de corSaire anglaïs et quil y avoit de Vaux mouilles Souls Groa3, Je me suis determiné a rester en panne cette nuit, a 3hres du matin Jai fait voille les vents OSO Route au SE etant proche des Glinonds7 et Suis arrivé a8 8 heures a groa ou je trouvé 3 vaisseaux du Roy commandé par Monsieur de rochambau que Je salüé et je continüez ma routte pour Entrer au port de L'orient ou je suis arrivé a 9 heures ½ du matin Le Vau Estan demaré d'un ponton on la mis Contre un vaisseau du premier poste et suis allée salüer Monsieur Dunetaü Commandant audt port à L'orient le 2 juin 1744.  
Sanguinet.
Notes : 
1 Penmarc'h à la pointe sud de la baie d'Audierne (Finistère)  
2 Concarneau (Finistère) 
3 sous l'île de Groix 
4 Cap à l'Est et le vent est de l'ONO 
5 Mise en panne,c'est à dire qu'il arrête son navire. L'information est notée 2 fois. 
6 le détail des opérations indiqué dans cette mention marginal est assez brouillon, il est aussi probablement incomplet mais il montre bien que les manœuvres se multiplient à l'approche de la terre. 
7 Glénans, un archipel situé à 10 milles au sud de Concarneau (Finistère) 
8 À partir de ce point et jusqu'à la fin du texte, l'écriture est plus ferme, avec une autre encre et le texte semble avoir été ajoué après coup.

Commentaires : 
  • Monsieur de Rochambeau que le capitaine salue avant d'entrer dans le port de Lorient, n'est pas celui qui s'est illustré lors de la guerre d'indépendance américaine. Il servait alors dans la cavalerie et se trouvait en Allemagne. Il s'agit de son oncle François-César Vimeur de Rochambeau, nommé chef d'escadre par Louis XV le 1er mai 1741. Mais il finira dans la disgrâce pour avoir laissé l'ennemi entrer dans le port de Vigo (Espagne) qu'il était chargé de bloquer. 
  • La Favorite termine donc ce 2 juin 1744 un voyage de plus d'un an en revenant à son port d'attache Lorient.