Précédent
Suivant
Journal

23 janvier 1744
Passer le pointeur de la souris sur le texte pour en obtenir la traduction
(2 matelots déserttes)
Le 23e La chaloupe de retour de Leogane**, ou Il ma deserté deux hommes nommés Jean Scanvit1 et louis ulvain2 matelots le meme jour arrivé un Vau de nantes les deux Cousins Capne rondinier.
Notes : 
1 Jean Scanvit, 14 ans, matelot, originaire de Ploemer 
2 Louis Ulvain (ou Vevain selon le rôle), 26 ans, originaire de Quimper
Commentaires : 
  • Les hommes envoyés dans la chaloupe se sont trouvés à Léogane dans des conditions de liberté qu'ils ne connaissaient pas à bord. Les deux cités ont apparemment voulu profiter de l'occasion pour déserter et donc se lancer dans une aventure personnelle. Il est peu vraisemblable, mais pas exclu, qu'ils aient eu l'intention de se fixer à Saint-Domingue. La communauté blanche était réduite avec un risque important d'être arrêté sur dénonciation. Et ils n'avaient sans doute guère de chances de se faire embaucher dans une plantation car on y employait peu de travailleurs blancs (en dehors des engagés). L'espoir des déserteurs qui restaient avant tout des marins, était plus vraisemblablement de trouver un embarquement mieux payé sur un autre vaisseau. On ne peut pas totalement exclure d'autres causes possibles : l'ivresse, fréquente chez les marins à terre, provoquant des absences à l'embarquement ; l'envie de rejoindre les flibustiers qui représentaient une société libre ; l'enrôlement plus ou moins forcé sur d'autres navires...