Précédent
Suivant
Journal

30 décembre 1743
Passer le pointeur de la souris sur le texte pour en obtenir la traduction
(depart de Leogane a 4hres du matin pour le cul de sac  
N°48 mort 1 Bambara de Scorbut 22 ans m du 6 Sur la D.) 
Lundy 30e. Sur les 3 hres du Soir, un de Vau du jour precedent a mouillé en rade, cest le pere de pauvres de nantes Capne fougard1 et a 4 du matin, Jai apareillé vent de SSE qui est la Brise de terre Gouverné au NNE et rondissant comme la terre, toujours apres avoir paré2 la pte de leogane**, a 11hres etant a my canal, jai eu les vents, Gouverné a lest et E¼NE pour prendre Conessce des Islles de la madelaine** qui Sont devant nous 4L. elles Sont 12, gissent3 NE et SO et de longeur 1L⅔, on peut les aprocher a une portée de Boucanier4 Surtout celle du S ecartée des autres de ⅔5 et la plus proche de terre, le passage orde6.
Notes : 
1 Ni le bateau ni le capitaine ne figurent dans la listes des négriers identifiés au départ de Nantes. Cependant il peut s'agir d'un vaisseau de commerce non négrier 
2 contourné 
3 s'étendent (du verbe gésir qui a donné ci-gît) et ici par extension, s'orientent 
4 Les boucaniers étaient les aventuriers français, premiers colons de Saint-Domingue et par extension le nom d'un long mousquet qu'ils utilisaient, réputé pour sa portée, sa précision et sa vitesse de rechargement. 
5 de lieue sans doute 
6 ordinaire
Commentaires : 
  • On mesure le temps nécessaire à l'appareillage et aux manœuvres nécessaires à la navigation au fait qu'en pleine mer, la distance séparant Léogane** de Cul-de-Sac** aurait facilement pu être franchie en une journée, alors que là, il en faudra deux.