Précédent
Suivant
Journal

19 décembre 1743
Passer le pointeur de la souris sur le texte pour en obtenir la traduction
Jeudy 19e. de l'E¼SE a l'E¼NE, petit fraix, tems beau La mer Belle Singlant a toute voille, Gouverné du ouëst a O¼SO Jusques a midy que jai observé la lattitude N 19d 27 quoique Jaures du etre plus S par la route que jai tenüe, la route me vaut par la hauteur le O chemin de ------------------------------------------------------------------------------- 29L  
La route Estimée 1d 30S1 chemin de ----------------------------- 29L  
Lattitude estimee N ----------------------------------------------------- 19d 27  
Longittude arrivée ------------------------------------------------------ 312d 6  
Variation observée ortive* NE ----------------------------------------- 4d  
(N°32 mort un negre Guÿolof du Scorbut 22 ans marque 6 Sur la D) 
Veu hier pleusieurs oiseaux de differentes Especes gros, noirs, a 6hre du Soir, Il mourut un negre guÿolof du Senegal marqué d'un 6 Sur lepaulle droite du Scorbut en ayant Baucoup et des Blanc2.
Notes : 
1 Le capitaine oublie l'essentiel. Il veut dire O 1d 30 S, bien entendu. 
2 la formulation est maladroite, mais on comprend cependant qu'il y a beaucoup de noirs mais aussi de blancs atteints pas le scorbut.
Journal du capitaine Pierre-René Behourd
du jeudy 19e  
depuis hier midy a aujourdhuy midy Les vents on Regnée de l'E¼SE a E¼NE petit vents beau temps mer houleuse, Singlée* a oueste 4d Sud 29L et a midy La Route ma valeu Le oueste et La Route corigée ma valeu le oueste 4d Nord 29L  
Latt observé Nord ----------------------------------------------------- 19d 36  
Latt estimé Nord ------------------------------------------------------ 19d 29  
Longt estimé --------------------------------------------------------- 312d 04  
variation observé ocasse* NE ----------------------------------- 004d 00
Commentaires : 
  • La dernière phrase du capitaine de Sanguinet confirme que le scorbut ne frappait pas que les noirs. Les équipages aussi payaient un lourd tribut à cette carence en vitamine C. Et avec une partie de l'équipage malade au moment où précisément, il lui faudrait être particulièrement disponible puisqu'on approche des côtes, on comprend que le capitaine commence à s'inquiéter.