Précédent
Suivant
Journal

10 décembre 1743
Passer le pointeur de la souris sur le texte pour en obtenir la traduction
Mardy 10e Xbre, les vents de lest au NNE, petit fraix tems a grenasse1, toutes voilles dehors, continue la R2 du ouëst, mer belle et huileuse, je vois toujours du goëmon et poisson, la route me vaut le oüest 30mN chemin ---------------------------------------------- 41L  
(Lattde observée N 19d 47m)
Lattitude estimée N ------------------------------------------------ 19d 45  
Longittude arrivée ------------------------------------------------- 324d 32  
Je fais faire une baille3 pr faire suer les noirs escorbutiques.
Notes : 
1 averse 
2 route
3 baquet en bois

Journal du capitaine Pierre-René Behourd
du mardy 10e  
(mort un noir)  
depuis hier midy a aujourdhuy midy, les vents on été variable de leste au NNE bon fray beau temps mer belle singlée* a oueste 41L et a midy la route ma valeu le oueste 4d nord chemin estimé 41L  
Latt estimé Nord --------------------------------------------------- 19d 44m  
Longt estimé ------------------------------------------------------- 324d 31m  
du mardy a 10h du soir morts un noir et jetée a la mer 
Commentaires : 
  • Le traitement pour faire "suer les noirs" atteints de scorbut est bien mystérieux. La "baille" (baquet) que fait fabriquer le capitaine pourrait être destinée à les baigner dans l'eau chaude. Les croyances qu'il fallait évacuer les « humeurs malignes » restaient encore tenaces. La transpiration était censée soulager le malade dans bien des cas. L'usage de la baille apparaît plus clairement le lendemain dans le lavage au vinaigre.