Précédent
Suivant
Journal

9 décembre 1743
Passer le pointeur de la souris sur le texte pour en obtenir la traduction
Lundy 9e Les vents du NE a lest, Bon fraix, la mer un peu grosse, toute voille dehors Continué la route du ouëst,
la route me vaut le o 1d ½ N chemin -------------------------- 52L  
Lattitude observée N ----------------------------------------------- 19d 44  
Lattitude estimée N ------------------------------------------------- 19 43  
Longittude arrivée -------------------------------------------------- 326d 43  
(N°27 mort un negre Bambara de tisie1 agé de 26 ans, 3 Sur la Droite) 
hier Sur les 5hres du soir, il nous mourut un negre Bambara de ptisie1 et fleus de sang agé de 26 ans marqué 3 Sur lepaulle Droite Je suis fort embarassé nayant plus de pipes a doner au noirs, on men a doné si peu quelles sont toutes Cassées.
Notes : 
1 phtisie. C'est sans doute un diagnostic hâtif pour désigner des syndromes pulmonaires. Cependant l'hémorragie probablement désignée par "flux de sang" est un symptôme caractéristique du scorbut. 
Journal du capitaine Pierre-René Behourd
du lundy 9e  
(morts un noir)  
depuis hier midy a aujourdhuy midy les vents on variée du NE a Leste bon fray baux temps. mer belle singlé* a oueste 52L et a midy prenans hauteur1 La Route ma valeu Le oueste chemin 52L  
Latt observé Nord ------------------------------------------------- 19d 39m  
Longt estimé ------------------------------------------------------ 326d 41m  
variation* observé ortiff* NE ------------------------------------- 1d 51m  
hier dimanche il est mort un Noir
Note :
1 après avoir pu mesurer la latitude (ce qui n'est pas le cas si le ciel est trop couvert)
Commentaires : 
  • La Favorite file à vive allure avec un vent très favorable. La mer est "un peu grosse" mais sans doute pas assez formée pour ralentir. Le capitaine est certainement, comme chacun sur le vaisseau, impatient d'arriver. 
  • Le capitaine, selon sa bonnne habitude, confie à son journal son amertume devant l'incapacité des fonctionnaires de la compagnie qui n'ont pas été capables de lui fournir des pipes en nombre suffisant. Il faut rappeler qu'à l'époque les pipes étaient fabriquées en terre cuite avec un très long tuyau, donc extrêmement fragiles.