Précédent
Suivant
Journal

6 décembre 1743
Passer le pointeur de la souris sur le texte pour en obtenir la traduction
(N°26 Un negre guÿolof d'un abcès, agé de    ans1, marqué 3 sur la Droite) 
Vendredy 6e Les vents du N a lest Bon fraix, Jusques a le matin, quil a Calmé venant de lest, jai toujours gouverné a l'O¼NO raport a cette Grosse lame qui vient du no, hier au soir aparance de grains et au lever de la lune, cella cest dissipé, et jai eu Beau tems, touttes voilles dehors, les noirs paroissent un peu tranquilles ayant du fraix cependant a 9hres du Soir, Il en est mort Un dans linfirmerie, dun abcès au Cerveau et fievre, cest Un Guÿolof, il sont le plus mauvais pr se detruire  
La route me vaut le O¼NO 30mO ch -------------------------- 35L⅔   
Lattitude estimée N -------------------------------------------------- 19d 3  
Lattitude observée N ------------------------------------------------- 18d 59  
Longittude arrivée ---------------------------------------------------- 333d 23  
Ce matin, observé la Variation*, sur deux Compas differents qui se raportent 1d 40m NE, veu de paille en cul2 et dorades et poisson volan sans en pouvoir prendre.
Notes : 
1 Le capitaine avait sans doute l'intention de compléter ultérieurement l'âge mais il ne l'a pas fait. 
2 autre nom de l'oiseau marin appelé phaéton ou paille-en-queue.
Journal du capitaine Pierre-René Behourd
du vandredy 6e  
depuis hier midy a aujourdhuy midy, Les vents on été variable du NE¼N a E¼SE bon fray Le temps par petit grins Ensuite beau temps La mer houleuse montant Sur le Sud singlée a ONO 1d oueste 35L, et a midy La Route corigée ma valeu Le O¼NO 4d oueste chemin 35L  
Latt observé Nord ------------------------------------------------ 18d 59  
Latt estimé Nord ------------------------------------------------- 19d 7  
Longt estimé ----------------------------------------------------- 333d 27  
variation observé ortiff* NE ---------------------------------- 001d 45  
Nous avons veu des soisseaux nommée paille En queu son des oysseaux tout blan, et des fome gris et blan
Commentaires : 
  • Le capitaine est mécontent de perdre encore un captif. Sa remarque pourrait passer pour particulièrement injuste et passablement absurde, laissant entendre que le malade noir a fait exprès de mourir !... Mais il peut aussi vouloir dire que les "guyolofs" sont plus enclins que les autres à se laisser mourir (grève de la faim ou autre).
  • Voir des oiseaux est un signe généralement réconfortant qui annonce qu'on s'approche des côtes. Cependant, on est en plein milieu de l'Atlantique et le phaéton s'aventure extrêmement loin dans les alizés. Il se nourrit (justement) de poissons volants. Parvenir à pêcher permettrait d'améliorer l'ordinaire... du capitaine probablement.