Précédent
Suivant
Journal

1er septembre 1743
Passer le pointeur de la souris sur le texte pour en obtenir la traduction
Dimanche 1e septembre, le tems calme et voyant que les Courans au SSO a 1 hre Je moulliai, un grellin*, par les 57 B1, sable Gris, fin et vaseux, a 4h½ apareille* vent de no¼n. gouverne* au nE¼E, Jusques a 10 hres 3L40 que Je remouille par 13 B fonds de vase, a 5hres de matin repareillé vent de nE, ½ hre apres Jai eu Conessance de la fiere au NE¼N Jai Gouverne au NE Jusques a 4 hres Je veux dire 82 1L40, voyant ne pouvoir pas avoir le mouillage Jai Gouverné au n3d E 1L⅓ que Je mouillai par 221 fonds de vase, la fiere a l'EnE 1L½ la route des 24 hres me vaut l'ENE 2d n 
chemin --------------------------------------------------------------- 4L45  
Lattitude estimée N ------------------------------------------- 15d 51  
a 6 hres du matin, jai fait les Signaux, auxquelles elle a repondeu a 7 hres, elle a salué de 7 Coups de Canon, que Jai rendeu, il y avoit, deus Baux de Barre a son bord, st3 mon Estime, Je serois de quelques minutes trop S. a 2 hres apres midy, Je Compte partir demain si Jai la Brise.
Notes : 
1 Brasses 
2 le capitaine a écrit 4 heures au lieu de 8. Comme on l'a déjà vu, le journal ne doit comporter aucune rature. L'erreur est corrigée dans le texte. 
3 suivant
Commentaires : 
  • La Favorite ne peut pas aller contre le courant avec un vent si faible. Le Capitaine préfère mouiller à nouveau que de devoir louvoyer. Et le chemin parcouru est bien modeste. 
  • La Favorite suit la même route que La Fière, qui a appareillé de Gorée pour le Sénégal le 12 août. Mais le Capitaine sait les difficultés que rencontre ce vaisseau et n'est donc pas particulièrement surpris de l'avoir rattrapé en si peu de temps. 
  • Le Capitaine cherche à se rapprocher de La Fière pour mouiller à proximité mais n'y parvient pas et préfère chercher plus au nord un lieu de mouillage adéquat.