Précédent
Suivant
Journal
9 août 1743
Journal

Passer le pointeur de la souris sur le texte pour en obtenir la traduction
Vendredy 9e aoust
(arrivée de la fiere venant de Gambie) 
les vents variables du N NNO petit fraix, tems Beau, le vassau que Je vis hier1 au Soir aujourdhuuy etant a une liuë, a mis pavillon en Berne, sur le champ Jai envoyé ma chaloupe, cest la fregate la fiere2 venant fort Incomodé de Gambie**, Capne Mr Behourd.
Notes : 
1 Il n'y a pas d'entrée de journal le 8 août et cette observation n'avait pas été consignée. 
2 La Fière est une frégate de 150 tonneaux, 43 membres d'équipage et 12 canons. Elle a effectué le voyage Lorient / Sénégal-Gorée / Lorient en 1743. Commandée au départ par Pierre-René Béhourd, celui-ci sera débarqué à Gorée par la Compagnie. On verra plus loin que c'est le second de La Favorite qui sera désigné pour ramener La Fière à Lorient.
Commentaires : 
  • La signification du pavillon en berne* a évolué dans le temps. C'était souvent un signal de convocation qu'un chef hiérarchique envoyaient à ses capitaines. Ce pouvait être également un signal de détresse ou, au port, appel de l'équipage à bord. Ici, il n'y a pas de hiérarchie, même si La Fière est un vaisseau nettement plus petit que La Favorite. Le Capitaine de Sanguinet ne se déplace pas mais il envoie sa chaloupe*. Le capitaine a noté que La Fière avait été « fort incommodée » à son retour de Gambie. La lecture du journal de bord de La Fière nous apprend que sa chaloupe* avait été elle-même détruite au cours d'une manœuvre pour l'embarquer après la découverte d'une voie d'eau quand elle était en remorque. Par ailleurs, il est fort possible que les deux capitaines se connaissent. 
  • On verra plus loin dans quelles conditions le Capitaine Béhourd, commandant de La Fière, terminera son voyage à bord de La Favorite après avoir été privé de son commandement.