Précédent
Suivant
Journal

16 mai 1743
Passer le pointeur de la souris sur le texte pour en obtenir la traduction
Jeudy 16e. le tems calme, les vents variables du ouëst au sud, passant par le nord Gouverné au SO¼S et SO¼O avec les huniers* mer unie, la routte me vaut, 
Le SO¼S 2d ½S chemin -------------------------------- 5L⅔  
lattitude observée nord -------------------------------- 41d 19 m  
lattitude estimée nord --------------------------------- 41d 20  
Longittude arrivée ----------------------------------------- 4d 3  
Le S. St martin m'a renvoyé mon 3e pilotte, et un de ses matelots malades, et luy meme feut saigné par mon chirugien* que jenvojai a son Bord. jai quelques matelots malades et mon enseigne ecrivain* depuis deus jours.
Commentaires : 
  • La médecine reste rudimentaire en 1743. La saignée est encore considérée comme un remède quasi universel. Aussi, la bonne santé de l'équipage au début d'un long périple, est pour le capitaine, un sujet légitime de préoccupation. 
  • L'écrivain* assure le secrétariat et la comptabilité de la frégate à une époque ou peu d'hommes, parmi les équipages, savaient lire et écrire. Son indisponibilité prolongée poserait de sérieux problèmes au capitaine.